PALAPAAM ou crêpes indiennes à la noix de coco

Publié le par recettes-biogourmandes-anne-so

PALAPAAM ou crêpes indiennes à la noix de coco
PALAPAAM ou crêpes indiennes à la noix de coco

Ta daaa! Je les tiens ces crêpes légères, croustillantes à l’extérieure et ultra moelleuses à l’intérieur, sans lactose, sans gluten mais avec 100 % de gourmandise ! Je les ai d’ailleurs trouvées par hasard dans le magnifique livre « Bollyfood » de JF Mallet aux éditions HACHETTE dans lequel je suis plongée depuis bientôt 1 mois ! Donc encore une recette indienne traditionnelle exceptionnelle et ultra facile à réaliser !

Ces crêpes à la noix de coco et farine de riz, vous pouvez les déguster version salée ou sucrée, testées et approuvées par ma tribu ! Pour ceux qui mange sans gluten, c’est vraiment une belle alternative au pain et vraiment facile à réaliser soi-même. La version sucrée, heu, dois-je vous en parler, c’est une merveille ! Boulottées chaudes recouvertes de beurre, de confiture, de miel, cela remplace haut la main tous les pancakes que j’ai testé et pourtant, vous pouvez me faire confiance, j’en ai testé ! Mais l’Himalaya de la gourmandise c’est la version chocolatée, recouverte d’une couche de pâte à tartiner au chocolat, c’est juste une tuerie, c’est un Bounty mais en 100 fois meilleur car moins sucré, ultra moelleux avec la petite couche croustillante, le parfum de la noix de coco légèrement caramélisée indescriptible, bref, vous l’aurez compris, je kiffe grave ces crêpes qui vont être pour longtemps dans le TOP 5 de mes petits déjeuners préférés !

 

Le seul petit truc, c’est qu’il faut les prévoir la veille car ces chères petites crêpes doivent se reposer toute une nuit au réfrigérateur, donc pour les envies, genre femme enceinte en pleine nuit, chéri j’ai une énorme envie de palapaam au Nutella (beurk mais bon c’est une envie de femme enceinte et cela se respecte!), si tu ne m’en trouve pas tout de suite, j’accouche sur le champ et le pauvre mari de courir les rues en pleine nuit pour trouver un resto indien, réveiller le cuisto, le menacer de le chatouiller jusqu’à épuisement total s’il ne lui fournit pas de palapaam sur le champ ! Sauf que le cuisto indien, il ne connaît même pas le nom de ces P…… de crêpes, qu’il n’a pas de farine de riz, et qu’en plus il n’est pas indien mais auvergnat !

 

Enfin, il faut juste avoir de la mémoire, être organisée (genre super woman mais ça on sait faire!)et cela tombe bien car dans la noix de coco, il y a du super bon gras pour nos petits neurones !

 

 

PALAPAAM ou crêpes indiennes à la noix de coco

Ingrédients pour une dizaine de palapaam :

 

Pour le kappi :

10 gr de farine de riz (complet)

15 cl d’eau de source

 

Pour les crêpes :

 

10 gr de levure du boulanger (ou bien de levain fermentescible qu’on trouve en magasin bio, c’est ce que j’ai utilisé)

30 cl d’eau de source

250 gr de farine de riz complet

30 gr de sucre de canne

100 gr de noix de coco râpée

huile de coco vierge (ou bien du ghee comme dans la recette, c’est à dire du beurre clarifié)

1 c à café de sel

 

Préparation du kappi :

 

Mélangez 10 gr de farine avec 15 cl d’eau dans une casserole. Portez à ébullition tout en fouettant et continuez à fouetter jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Réalisation des crêpes :

 

Mélangez la levure et 30 cl d’eau. Mélangez la farine, le sucre, le sel et la noix de coco râpée.

Ajoutez le kappi encore tiède et le mélange levure eau. Mélangez énergiquement jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène. Couvrez d’un film alimentaire et laissez fermenter 1 nuit au réfrigérateur.

Le lendemain, faites chauffer une poêle à crêpes avec un peu d’huile de coco que j’étale avec un morceau de sopalin (ou un chiffon). Versez une petite louche de pâte que vous aurez préalablement bien remuée, et laissez cuire 2 minutes de chaque côté sur feu moyen à vif. Retournez la crêpe quand de petits trous apparaissent à la surface et que la pâte devient mate.

PALAPAAM ou crêpes indiennes à la noix de coco

Publié dans CRÊPES ET GALETTES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article